LES DEADZ NE PERDENT PAS LE NORD

  • AUTHOR: // CATEGORY: Non classé

    No Comments

    Montréal, le 13 février 2018 | Les DeadZ, c’est un peu comme un gros Transformer de 7ème génération. Depuis 1992, on a vu les membres du groupe opérer dans diverses formations telles que Jaymie et Subb, mais aussi New Fist, Armand Frontal et The Translaters avant de former Low Dead Volume en 2010.  C’est donc une décision purement spontanée de tenter une reconfiguration francophone en 2017 et de la renommer Les DeadZ.

    Heureux hasard : Slam Disques tombe sur une démo de la chanson « Le troupeau » et décide fièrement de s’y associer. Clairement, il y a un écosystème musical particulier dans le coin de St-Jean-Sur-Richelieu, quand on pense aux Marmottes Aplaties, Gerry Boulet ou encore Barrasso. On a d’ailleurs vu Les DeadZ sur scène en novembre 2017 avec Capitaine Révolte, Oktoplut, O Linea, Slater & Fils et Athena lors d’un gros show légendaire qui réunissait uniquement des bands de St-Jean pour célébrer tout le bon rock issu de cette ville.

    Les DeadZ s’ajoutent donc à leur tour à cette imposante lignée du rock joannais, en arrivant chez Slam Disques avec un premier EP intitulé « Le sens perd le nord » disponible sur toutes les plateformes numériques à compter du 16 février 2018. Le premier extrait « Le silence est d’or », c’est des paroles revendicatrices avec de gros riffs rock, mais toujours soutenues par des refrains percutants et fédérateurs. C’est Frank Joly (Simple plan, Rouge Pompier, Les Trois Accords) qui signe la réalisation de ce EP enregistré à l’automne 2017 au Moonsun Studio.

     LesDeadz-LeSensPerdLeNord_1400x1400

    Ce premier extrait sera accompagné d’un vidéoclip attendu prochainement pour la pièce « Le Silence est d’or ».

    Ce premier effort du quintet assure une belle continuité avec les influences des musiciens d’expérience qui composent la formation. Inspiré autant par des groupes phares du punk de la fin des années 70 (The Clash) que par la vague post-punk et alternative qui l’a suivi (The Smiths, Fugazi), le groupe excelle dans le maniement de sonorités plus mélodiques et harmonieuses, tout en vibrant d’une énergie carrément explosive. Il en résulte un premier EP accrocheur et saisissant, appuyé par des textes poignants, abordant des thèmes sombres et réflexifs qui laissent place à l’interprétation.

    Le EP « Le sens perd le nord » rassemble 5 chansons originales du groupe joannais, en plus de cacher en son centre la reprise d’une chanson de Cœur de Pirate interprétée à la couleur des DeadZ et parue à la base sur la compilation « Zoo 2 » de Slam Disques. La chanson est d’ailleurs encore à ce jour l’une des pièces les plus écoutées de la compil’.

    Crier tout bas – Les DeadZ :

    https://open.spotify.com/track/3tEBxgVbxMTGvldZ1vApKR

    https://slamdisqueslabel.bandcamp.com/track/crier-tout-bas

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/lesdeadz/

    INSTAGRAM : www.instagram.com/lesdeadz

    TWITTER : https://twitter.com/lesdeadz?lang=en

COMMENTS

0 Responses to Les DeadZ ne perdent pas le Nord